Le Studiolo de Dante

LIEU

Centre Culturel du Manoir / Fondation Bodmer, Cologny, Genève, Suisse

EXPOSITION

Le Studiolo de Dante, Philippe Fretz

MANDANT

Philippe Fretz, artiste

OBJET

Suspensions surdimensionnées

DEFI

Dimensions hors normes des suspensions, cône inversé, habillage des carcasses et impression, rendu de l'éclairage, abat-jour en 4 parties amovibles, assemblage sur site

MATERIAUX

Textile blanc non-feu traité waterproof

SERIGRAPHIE

Sabrina Peerally, Atelier Madame, Genève

ECLAIRAGE

Animation LED RGB, conception Jacky Riesen, Atelier d'Art, Genève

Les Luminaires

 

« Les luminaires reprennent la forme générique des espaces décrits par Dante, un cône tronqué et renversé pour l’Enfer, un cône tronqué et droit pour le Purgatoire et une spirale de neuf lampes sphériques représentant les neuf planètes du Paradis tournant autour d’une sphère centrale représentant l’Empyrée.

 

L’abat-jour de l’Enfer est orné des trois animaux sauvages qui font obstacle à Dante dans le premier chant de l’Enfer. Ils symbolisent les trois péchés qui entravent le pèlerin Dante : le lion est associé à l’orgueil, la louve à l’avarice et le léopard à la luxure.

 

L’abat-jour du Purgatoire est orné des trois femmes qui permettent à Dante d’entreprendre son voyage à travers les mondes de l’au-delà ; elles apparaissent dans le premier chant de l’Enfer, mais elles sont également centrales dans le Purgatoire : La Vierge Marie est citée en exemple d’humilité sur sa première terrasse, Lucie, associée à la foi, guide Dante jusqu’à la porte du Purgatoire et Béatrice, associée à l’espérance, rencontre Dante dans le paradis terrestre, situé au sommet du Purgatoire. »

 

Extrait de"Le Studiolo de Dante", Philippe Fretz